Chemins de Compostelle

Compostella

Sur les chemins de
St Jacques de Compostelle

Depuis l’année jacquaire 2010, notre camping se trouve sur un des chemins qui mènent à Saint Jacques de Compostelle.

Une variante entre Rocamadour et le Périgord

Il s’agit d’une variante qui s’inspire d’une voie qui reliait les pèlerinages annexes et qui semble avoir été empruntée dès la seconde moitié du 12ième siècle par les Jacquets. Elle s’inscrivait dans l’axe transversal qui reliait Rocamadour, haut lieu de pèlerinage avec la vierge noire, à Cadouin dont l’abbaye cistercienne abritait un suaire qui aurait appartenu au Christ, avant de rattraper la voie de Vézelay *.

Ce cheminement permet de se plonger dans une nature préservée, du causse aride du Quercy aux falaises et coteaux verdoyants de la vallée Dordogne, tout en côtoyant quelques uns des sites médiévaux les plus emblématiques du Périgord : les bastides d’Eymet et de Beaumont, les châteaux de Castelnaud, Beynac et les Milandes, les villages de Domme et d’Issigeac, les abbayes de Cadouin et de Saint Avit Senieur, … un fabuleux voyage !

Carte Compostelle variante Périgord - Rocamadour

Ce nouveau chemin emprunte de Molières à Saint Avit Senieur, le chemin communal qui longe le bas de notre camping. Il suit le même parcours que deux boucles de randonnée locale :

Nous sommes heureux d’accueillir ce chemin, d’autant plus que le pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle nous tient à cœur. Certains de nos clients et amis ont tenté l’expérience. L’un d’eux a fait la route de Vézelay en 2008.

Sources

* Route de Vézelay

Une des grandes voies jacquaires empruntée par plusieurs centaines de pèlerins chaque année, qui traverse le nord de l’Europe par la Pologne, l’Allemagne et le Luxembourg avant de rentrer en France et de rallier Vézelay, un des grands départs identifiés pour les voies françaises. Elle pénètre en Dordogne par La Coquille et traverse Périgueux, capitale de la Dordogne avant de rejoindre Sainte Foy la Grande et la Gironde.